Chemins autorisés dans la chaîne des Puys

Chemins autorisés dans la chaîne des Puys

10 juillet 2020 0 Par SuperBougnat

Découvrez ici les chemins qui sont autorisés à la randonnée, au vélo et à l’équitation, dans la chaîne des Puys.

La zone centrale (la plus visitée) de la chaîne des Puys subit de lourds dégâts qui mettent à mal ses sols fragiles.
Ces volcans appartiennent en majorité à des particuliers, qui doivent allier l’entretien et la préservation de leurs terrains avec la liberté de circulation des randonneurs, dans un site classé au patrimoine mondial de l’humanité.

Après une période où les interdictions se multipliaient, des accords on été trouvés, pour que les pouvoirs publics aident les propriétaires, en contrepartie de l’ouverture au public des chemins.
Mais des limitations subsistent, indispensable pour préserver ce patrimoine naturel d’exception.

Une multitude de propriétaires

La chaîne des Puys est un patrimoine collectif et remarquable de l’humanité… Mais aussi un espace majoritairement privé, découpé en parcelles qui appartiennent à des centaines de personnes.

À titre d’exemple, l’association “Dôme Union” qui regroupe les associations de propriétaires de la commune d’Orcines, représente 450 personnes qui possèdent 850 hectares.
Elle négocie avec les autorités, en leur nom, et dispose même d’un garde assermenté, chargé de faire respecter la règlementation locale, en complément de la police municipale, de la gendarmerie ou des gardes du parc des volcans d’Auvergne.

Campagne d’information 2006-2008

Des chemins autorisés… ou pas

Afin de protéger le site (en tout cas, cette partie particulièrement fréquentée), la mairie d’Orcines a pris un arrêté municipal qui définit les chemins privés qui sont autorisés pour différentes pratiques (voir plus loin).

On peut en conclure que les chemins qui ne sont pas autorisés sont, de fait, interdits, mais l’arrêté municipal n’est pas clair sur ce point.
Dôme Union, par contre, se montre claire dans ses intentions : autoriser la randonnée familiale, mais pas celle de groupes organisés (les scolaires étant tout particulièrement visés, suspectés d’être mal encadrés).

La notion de groupes interdits reste donc assez floue… Le cadre “familial” englobe-t-il aussi le cercle amical ? Combien de personnes forment un groupe (quid des familles nombreuses) ?
La maison du parc des Volcans d’Auvergne indique que ce sont surtout les groupes constitués dans un cadre “professionnel ou commercial” qui sont visés, excluant ainsi les guides (accompagnateurs en montagne, par exemple) ou les groupes scolaires ou issus de colonies de vacances ou centres de loisirs, encore une fois sans pouvoir fournir un document clair et précis.

Synthèse des infos disponibles

Je vous propose ci-dessous de faire la synthèse des informations que j’ai pû trouver, concernant les chemins autorisés (ou pas) dans la zone centrale de la chaîne des Puys :

• Chemins publics balisés (chemins de Grande Randonnée ou autres).
• Chemins ouverts au public par arrêté municipal.
• Chemins ou zone plus ou moins clairement interdits.

Je me suis basé sur les arrêtés municipaux et cartes disponibles sur le site de la mairie d’Orcines, celui de Dôme Union ou encore des documents autrefois distribués par la Parc des Volcans d’Auvergne.

Si vous constatez des erreurs dans les cartes ci-dessous, n’hésitez pas à me contacter pour me les signaler.
Merci de fournir des éléments précis, pour justifier des modifications.

À pied, seul ou en famille

Si à priori les groupes ne sont pas interdits sur les sentiers de grande randonnée (GR 4 et GR 441), la plupart des chemins du secteurs leur sont prohibés.

Dans la carte suivante, je me suis donc attaché à référencer les chemins qui sont clairement autorisés pour la randonnée pédestre familiale, dans la zone centrale de la chaîne des Puys.

En ce basant sur cette carte, je distingue 3 zones souvent empruntés par les marcheurs, alors qu’elles leur sont pourtant interdites, et présente une très grande fragilité :

Le Puy de Côme

Ce volcan est très fragile et ses chemins sont vite détériorés par les randonneurs.
Les propriétaires des lieux interdisent donc son accès, sauf pour le pâturage.

La mairie de Ceyssat a d’ailleurs pris un arrêté en 2002 pour en interdire totalement l’accès aux marcheurs (et autres pratiquants).
Même si je n’ai pas réussi à trouver cet arrêté, il est clairement indiqué dans d’anciens documents du parc des volcans.

Le Traversin

Très largement utilisé pour relier le pied du Puy-de-Dôme (chemin des chèvres) et celui du Puy Pariou, cet espace et pourtant signalé comme interdit par la maison du parc des volcans et les chemins qui le traversent ne sont pas listés comme autorisés par la mairie d’Orcines.

Le Grand Sarcoui

Au-delà de la célèbre grotte qui orne le flan de ce volcan, le chemin a été barré (il est d’ailleurs fortement dégradé, et par endroit dangereux).
Il est clair que ce volcan ne devrait pas être gravi, afin de le préserver et qu’il ne faut surtout pas s’aventurer sur les sentiers qui parcours sa forêt et semblent mener au sommet.

En vélo (VTT) ou à cheval

Leur impact étant plus important encore que celui des marcheurs, la pratique du vélo et du cheval est plus limités, dans la zone centrale de la chaîne des Puys.
En fait, une seule “boucle” de 16 Km de chemin est autorisée (auxquels il faut ajouter 3 Km via la RD 941 si on veut “fermer” la boucle).

L’utilisation de véhicules motorisés est interdite dans toute la zone, sur les chemins, sauf pour les services publics et les propriétaires, ainsi que les chassuers (dans des conditions particulières et restreintes).

Pour des évènements sportifs

L’organisation de rassemblements sportifs est également limitée dans cette zone.
Certains chemins sont autorisés par la mairie d’Orcines, mais toute manifestation doit également faire l’objet d’une demande d’autorisation préalable et celles-ci ne sont accordés que de façon parcimonieuse, afin d’éviter des évènements trop rapprochés dans la même zone et au regard du nombre de participants.

Je n’ai pas édité de carte dédiée sur ce point, compte tenu des multiples critères d’autorisation et il convient de se rapprocher de la mairie d’Orcines pour tout projet.

Tampon Ambassadeur Unesco

Si vous vous lancez dans une rando :

Équipez-vous bien : chaussures de marche, coupe-vent, eau et protections contre le soleil.
Ne randonnez jamais par temps orageux, même s’il ne pleut pas (risque d’éclair d’orage sec).
Suivez le balisage de terrain, qui a la priorité sur la carte, mais faites attention de savoir lire ce balisage et de ne pas suivre des traces inconnues.
Ne sortez pas des chemins : la nature est fragile et chaque pas la détériore un peu plus.
Tenez votre chien en laisse là où cela est demandé et toujours à proximité des troupeaux (qui ont peur des chiens et peuvent en subir de lourdes conséquences).