Revenons à l’heure solaire !

Revenons à l’heure solaire !

13 février 2019 17 Par SuperBougnat

L’Union Européenne a annoncé vouloir supprimer le changement d’heure qui intervient chaque année, en mars et octobre.
Elle laisse le soin à chaque pays de décider du fuseau horaire qu’il utilisera désormais tout l’année, en comptant sur le dialogue entre les pays pour éviter les situations ubuesques.

Et si c’était l’occasion de remettre la France à l’heure, en phase avec le Soleil ?
D’autant que nos députés nous interrogent sur ce sujet (voir en fin d’article).

Une heure légale très variable dans le temps

Historiquement, au fil des millénaires, les humains ont vécu au rythme du soleil (et de la lune). Leur horloge biologique était en phase avec le jour et leurs activités se faisaient quand la luminosité le permettait, tout simplement.

Siècle après siècle, l’Homme s’est efforcé de compter le temps, pour mieux le maitriser.
Les calendrier solaires ont petit à petit été remplacés par des outils mécaniques de plus en plus précis, qui vont permettre l’instauration d’une heure légale différenciée de l’heure solaire, très variable localement.

Au XVIIIème siècle les choses avancent vite en France, jusqu’à arriver siècle suivant à l’instauration d’une heure unique pour toute la France métropolitaine (et l’Algérie coloniale, à l’époque).
L’essor des chemins de fer a d’ailleurs eu une importance capitale dans cette harmonisation de l’heure légale, afin de garantir des trajets plus commodes et une organisation plus simple.

Le début du XXème siècle voit apparaître l’instauration d’une heure légale différente en été, pour économiser (déjà !) de l’énergie et pour profiter plus longtemps du jour, le soir.
Disparue après la seconde guerre mondiale, l’heure d’été fera son retour chez nous en 1976, en réaction au choc pétrolier qui a amené le gouvernement à remettre en avant de possibles économies d’énergie grâce aux changements d’heure.

Pourquoi la France a une heure anormale ?

Jusqu’au XIXème siècle, donc, les français (et leurs ancêtres) vivaient à l’heure du soleil, avec un grand décalage (logique) entre les régions.
Il faut savoir que le soleil est décalé de près d’une heure entre l’est et l’ouest du pays).

L’expérience de l’heure d’été à partir de 1923, a pour la première fois fait vivre les français avec un décalage d’une heure par rapport au soleil, une partie de l’année.

En 1940, l’invasion de la moitié nord de la France par l’armée allemande va changer la donne : l’occupant impose son propre fuseau horaire et les français se retrouvent alors avec 1 ou 2 heures d’avance sur le soleil.
Tous les français ? Non !
Car la moitié sud du pays (la zone libre) va rester sur l’ancien fuseau horaire jusqu’en mais 1941. Le gouvernement de Vichy finira par s’aligner sur l’horaire imposé par les allemands.

en 1945, la France aurait dû revenir à son fuseau horaire “normal” mais seulement 13 jours avant le changement, le gouvernement fait marche arrière et laisse le pays avec une heure légale durablement déconnectée du soleil.

Fuseaux horaires en Europe
France et Espagne ne sont clairement pas sur leur fuseau horaire “logique”
Ils sont “calés” sur le fuseau de l’Europe centrale (en vert) au lieu de celui de l’Europe de l’ouest (en rouge).

Revenons à une situation naturelle !

La réforme annoncée en 2018 par l’Europe est l’occasion pour notre pays de revenir à un fuseau horaire logique, naturel et plus sain.

Puisque la situation actuelle est appelée à disparaître (en 2021, à priori), voyons les 3 options qui sont possibles.

La situation actuelle

Aujourd’hui, nous changeons d’heure à l’automne et au printemps, pour des raisons économiques (économies d’énergie, activités touristiques estivales).

Cela nous amène à avoir un décalage plus ou moins prononcé avec le soleil.

Horaires soleil 2019

Ce schéma montre la période de jour, tout au long de l’année, en rapport avec l’heure légale (celle de nos montres).

On voit bien que l’on est toujours en avance sur le soleil, d’une heure en hiver et deux heures en été.
Nous sommes en fait “alignés” sur l’heure naturelle de la région de Munich, en Allemagne, depuis 1940.

Tout le monde connaît les problèmes liés aux changements d’heure, tant sur la santé que sur les accidents de la route ou simplement la vie pratique.
Ce sont ces aberrations que la commission européenne veut faire disparaître car le gain en matière énergétique est finalement très faible.

Rester sur l’heure d’été

D’après une consultation européenne en ligne, 84% des européens seraient pour en finir avec les changements d’heure, et plutôt favorables à conserver l’heure d’été.

Il faut toutefois prendre ces informations avec beaucoup de précautions : seuls quelques milliers de réponses ont été enregistrées, dont les 3/4 proviennent des allemands (franchement, qui a entendu parler de cette consultation, en France ?).
C’est pourtant cette option qui est à ce jour privilégiée, en France.

Horaires soleil heure d'été

Le problème de rester “bloqués” sur l’heure d’été actuelle, c’est que cela nous éloignerait terriblement de l’heure “naturelle” du soleil !
Les spécialistes estiment que c’est mauvais pour notre santé, que cela représente un trop gros décalage entre notre rythme biologique et notre rythme de vie.

L’avantage bien entendu, c’est de profiter de longues soirées d’été avant que la nuit ne tombe… Mais au prix d’un jour qui ne se lèverai que vers 10H en décembre !
Qui a envie de voir les enfants faire une récréation nocturne à l’école, de ne voir le jour que plusieurs heures après s’être levé, d’imaginer des travailleurs extérieurs dans la pénombre le matin ?

Autre absurdité de ce fonctionnement, que nous connaissons bien : les matinées sont artificiellement plus courtes que les après-midis.
“Midi” n’est plus du tout le milieu de la journée, pas plus que “minuit” n’est celui de la nuit.

Faire ce choix serait pour moi le signe que l’on privilégie l’économie (liens avec nos voisins de l’est, tourisme, loisirs) au-dessus des considérations de santé publique (rythme biologique).

Rester sur l’heure d’hiver

Une autre option, qui n’est actuellement pas la plus envisagée, serait de nous “caler” sur l’heure d’hiver telle que nous la connaissons depuis 1940.

Horaires soleil heure d'hiver

Dans cette hypothèse, les longues soirées d’été se feront à la lueur de la lune et des étoiles (et des réverbères). Le jour, lui, sera là vers 5 heures du matin, fin juin / début juillet.

Par contre, pas de nuit qui se prolonge au milieu de la matinée en hiver : on resterait sur ce que nous connaissons déjà, de novembre à mars.

Pour les scientifique, un décalage d’une heure avec le soleil est moins pénalisant que le décalage de 2 heures envisagé ci-dessus.
Cela reste raisonnable et sans trop de soucis pour les humains.

À mes yeux, cette option serait sans doute la moins perturbante à mettre en œuvre, parce-qu’elle ne modifierait nos habitudes qu’en été, sans graves conséquences pour notre organisme ou bouleversements économiques terribles.

Revenir à l’heure solaire

Une troisième voie existe, même si elle n’est clairement pas la plus mise en avant : revenir à l’heure solaire pour notre pays.

Cela peut sembler utopique, fou, dangereux, imprudent… Mais ça reviendrait tout simplement à faire comme le Royaume-Uni et le Portugal.
Rien de très excentrique ou invivable, donc !
Ce serait un retour historique à ce que nous connaissions avant l’invasion allemande de 1940, et un retour vers un rythme naturel.

Horaires soleil heure naturelle

On voit sur cette courbe qu’en revenant à notre fuseau horaire logique (celui des méridiens de Greenwich et Paris, pour faire simple), le midi affiché sur notre montre serait aussi le moment où le soleil serait le plus haut dans le ciel.

Autre avantage : matinées et après-midis retrouveraient une durée proche.
Les plus grosses difficultés d’adaptation interviendraient l’été, avec un jour qui débuterait (et finirait) 2 heures plus tôt.
Sans doute inquiétant pour les restaurateurs et opérateurs de tourisme estivaux, même si en fait il suffirait d’adapter l’offre, en proposant des activités plus tôt le matin.

Cette option serait au final la plus saine pour notre santé. Et cela devrait être un argument de poids à mon avis !
Les ajustements dans notre mode de vie seraient sans doute bien plus faciles à supporter que les changements d’heure que nous subissons avec peine depuis 42 ans maintenant.

Donnez votre avis

L’Assemblée Nationale a lancé une consultation Internet pour permettre aux citoyens de donner leur avis.

Cela se passe ici : https://questionnaire.assemblee-nationale.fr/
Et c’est jusqu’au 3 mars 2019.

Pour ma part, je me suis exprimé pour un retour à l’heure solaire vraie.
Été comme hiver. Point.

Lever de soleil sur la Terre

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez m’en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur [Ctrl] + [Entrée] .