Horizons 2020

Horizons 2020

20 juillet 2020 0 Par SuperBougnat

Comme chaque année, désormais, le Massif du Sancy propose son festival d’art dans la nature : Horizons 2020 !
Ce sont 10 œuvres nouvelles (+ 3 anciennes) à découvrir dans des paysages magnifiques, partout dans le Massif.

Vous avez jusqu’au 1er novembre 2020 pour les admirer (le festival ayant été prolongé cette année, suite au report de son inauguration en raison de la pandémie de Covid-19).

Je vous propose ici un article d’un genre nouveau : il sera évolutif !
À chaque fois que j’aurais été voir une œuvre, je mettrais l’article à jour, pour vous la présenter.

La carte du festival

Chaque œuvre fait l’objet d’un parking dédié (histoire de ne pas avoir des voitures garées n’importe comment) et d’un fléchage pour la rejoindre depuis celui-ci.

Sites de référence

Le site officiel du festival :
https://www.horizons-sancy.com/

Le site du Sancy, qui propose des cartes des ballades autour des œuvres :
https://www.sancy.com/sur-place/circuits/acces-aux-oeuvres-horizons/
(Certaines œuvres étant accessibles directement depuis le parking, elle ne font pas l’objet d’un circuit de randonnée).

C’est quoi, Horizons ?

C’est un festival, qui propose des œuvres provisoires, présentées durant l’été dans le Massif du Sancy.
Des artistes du monde entier proposent des projets pour installer des œuvres qui vont s’intégrer dans le paysage, jouer avec lui et le magnifier.
Cette année, 343 candidatures ont été reçues et 10 projets ont été sélectionnés (dont 5 étrangers) et financés par le Massif du Sancy.

L’accès aux œuvres est bien entendu gratuit, et souvent l’occasion d’une petite randonnée à la découverte des volcans du Sancy.

Un cadeau à gagner

Avant de vous lancer dans l’exploration du Massif à la recherche des œuvres d’horizons 2020, passez dans un office de tourisme du secteur.
Vous pourrez y retirer la carte officielle du festival.

Sur la carte, un petit coupon vous permettra de le poinçonner à chaque œuvre.
Si vous avez les 10 poinçons, vous pourrez obtenir gratuitement le catalogue du festival 2020, dans un office de tourisme du Sancy, ou par courrier.

Rappel important

Équipez-vous bien : chaussures de marche, coupe-vent, eau et protections contre le soleil.
Ne randonnez jamais par temps orageux, même s’il ne pleut pas (risque d’éclair d’orage sec).
Suivez le balisage de terrain, qui a la priorité sur la carte, mais faites attention de savoir lire ce balisage et de ne pas suivre des traces inconnues.
Ne sortez pas des chemins : la nature est fragile et chaque pas la détériore un peu plus.
Tenez votre chien en laisse là où cela est demandé et toujours à proximité des troupeaux (qui ont peur des chiens et peuvent en subir de lourdes conséquences).

Les œuvres du festival Horizons 2020

Pour chaque installation artistique, je vous présente dans un premier temps des infos de base, issues d site du festival.
Une fois que je suis allé sur place, je vient actualiser l’article pour ajouter des photos et commentaires.

Accès direct :

Le symbole 📸 indique que je propose des photos et mon avis.

1 – Once used, once taken

🇬🇧 Œuvre de Kate Studley

À la Bourboule, l’œuvre s’étend le long du chemin des Noisetiers, qui relie la ville au domaine de Fohet.
Parking au niveau du centre équestre, chemin de la Suchère.

2 – Floating Forest

🇫🇷 🇨🇿 Œuvre de Martial Marquet & Vojtech Nemec

Se garer sur le parking près du petit lac, sur les hauteurs de Murat-le-Quaire, route de la Banne d’Ordanche.

3 – Symbiosis

🇩🇪 Œuvre d’Alex Werth

Se garer à Bonne-le-Froid (parking un peu au-dessus du village).

Mon avis :

Le chemin d’accès n’est pas spécialement remarquable (on marche principalement sur une petite route) et l’œuvre n’occupe pas un espace imposant.
Cependant, j’aime bien le concept de mettre en valeur des champignons, souvent discrets et invisibles, et la modestie de l’installation donne un certain charme à ce petit espace sous les pins.

4 – Tic-Tac-Glou

🇫🇷 Œuvre de Team Fleur

Au sud de Chambon-sur-Lac, passer le village de Voissières.
Le parking se trouve un peu plus loin, sur la droite, et donne directement sur la cascade qui abrite l’œuvre.

Mon avis :

La cascade, le ruisseau qu’elle forme et le torrent qu’elle rejoint composent ici un paysage assez grandiose.
L’installation proposée s’inscrit bien dans ce paysage, en créant à l’horizontale un dispositif aussi imposant que la verticalité de la chute d’eau, emplissant bien l’espace.
La mélodie déstructuré des bambous qui percutent aléatoirement la roche complète harmonieusement la musicalité forte de l’eau qui s’écoule, et les amateurs d’art japonnais trouveront ici matière à méditer et se ressourcer.

5 – Maisons-Succès

🇯🇵 Œuvre de Jun-Sasaki

À l’est de Murol, se garer au village de Sapchat (rue des Trois Sources), en sortie du village.

Mon avis :

A première vue, ces 3 “maisons” ne payent pas de mine : on pourrait même passer sur le chemin sans les remarquer.
Ici, tout est dans les détails de la réalisation et la symbolique, et le travail de l’artiste apparaît si on analyse son œuvre.
Très symboliques, les cabanes comportent 7 côtés porteurs de sens, leur âme est un bâton qui est suspendu en équilibre et leurs forment renvoient à 3 architectures de base de l’humanité.
Ces “Maisons-Succès” méritent qu’on prennent du temps pour les analyser… L’occasion de s’offrir un peu de méditation, face au Sancy et au château de Murol !

6 – Temps Zéro

🇫🇷 Œuvre d’Anne Poivilliers

Au sud du village de Courgoul, sur la départementale 26, le parking se trouve un peu avant le hameau de La Valette et permet un accès immédiat à l’œuvre.

Mon avis :

On dirait une aile d’ange, ou une silhouette fantomatique qui a pris place au-dessus du ruisseau, flottant dans les airs comme pour observer la nature et les visiteurs.
Cette grande installation de tissu est très poétique et le vieux pont de pierre permet de l’observer sous toutes les coutures.

À noter que l’œuvre est visible depuis la route (attention aux voitures !) et qu’elle ne nécessite pas de marche d’approche.

7 – Oscillations

🇫🇷 Œuvre d’Axelle Verglas & Maxime Cosson

À La Godivelle, se garer sur le parking au début du chemin qui mène vers le Lac d’En-Bas.

Mon avis :

Ce long tunnel posé sur une passerelle qui enjambe le ruisseau a quelque-chose de majestueux !
De près, le vent fait claquer les sangles, proposant une expérience sonore inédite lorsqu’on traverse l’œuvre.
Avec un peu de recul, le vent anime le passage en faisant miroiter le blanc et le rouge.
Une installation simple (en apparence) mais très efficace, dont les couleurs ne sont pas sans rappeler le balisage du chemin de grande randonnée qui passe ici.

Bonus – Transhumance (2017)

🇫🇷 Œuvre de Thierry Gilotte

Depuis La Godivelle ou Compains, rejoindre Brion-Haut via la D 36, pour s’y garer (tout en haut du village).

Brion-Haut, ce sont quelques burons regroupés là, utilisés pour les foires et les fêtes.
Point sympa : vous pouvez bénéficier de WC et d’eau en accès libre (mais prévoyez votre papier !).

Mon avis :

Cet immense tricycle est impressionnant et s’inscrit dans un paysage grandiose.
Le gentille minette qui vit ici vous laissera facilement approcher et vous vous sentirez invités au voyage sur les chemins du Cézallier !

Petit coup de cœur pour les glaces artisanales proposées juste en face, dans un petite caravane.

Contrairement aux photos de présentation, cette œuvre n’est plus éclairée la nuit (en 2020)
Espérons que l’installation solaire sera prochainement réparée.

Bonus – Effet Papillon (2019)

🇫🇷 Œuvre d’Alice et David Bertizzolo

Se garer sur le parking à côté de l’église de Montgreleix.

Mon avis :

Seule œuvre dans le Cantal, ces ailes de papillon offrent un panorama sur les 2 immenses volcans auvergnats que sont le Cantal et le Sancy.
Posée sur une petite butte facilement accessible depuis le village, cette installation évoque le vent (et s’y adapte) qui balaie le Cézallier et il se dégage ici quelque-chose de poétique et reposant.

La commune de Montgreleix réinstalle chaque année cette œuvre.

Garez-vous bien au village (sauf PMR qui pourront aller jusqu’à l’œuvre) et suivez le balisage depuis l’église, qui vous offrira un superbe paysage le long de la route.
Sur la route, le balisage est défaillant : au cimetière, tournez à droite et longez-le : l’œuvre est en face de vous.

8 – Exofaune

🇧🇷 Œuvre de Thiago Antonio

L’artiste brésilien n’ayant pas pu quitter son pays en raison de la crise sanitaire, cette œuvre n’a pas été installée.
À la station de Superbesse, monter la route du Chambourguet (première route à droite, après le rond-point d’arrivée dans la station via la route principale qui monte de Besse).
L’accès au parking se fait un peu avant le club Belambra.

9 – Entresort

🇫🇷 Œuvre du Collectif A’PIL

Sur la route qui relie Picherande à Superbesse, se garer près de l’auberge du Tarrafet, le long de la D 149.

10 – Horizons Basculés

🇫🇷 Œuvre du Collectif Alphonse

Se garer sur le parking de l’église de Chastreix (ne pas monter à la station).

Bonus – Courte Voie Lactée (2017)

🇫🇷 Œuvre de Marc Herblin

Sur la route qui relie Chastreix à la station de Chastreix-Sancy, se garer au niveau du hameau de Baffaud (un peu avant les gîtes)

Sources :
Carte d’accès : openstreetmap.org via l’outil uMap
Profil et parcours : brouter.de
Illustrations des œuvres : dossier de presse Horizons 2020 (sauf pour les bonus : images issues du site Horizons).